Vieilles Charrues 2011 : David « gaga » Guetta

Attention, je vais vous parler d’un temps que les plus de 20 ans ne peuvent pas connaitre…

Arnaque ou génie, David Guetta ne laisse pas indifférent. Premièrement, le prince des nuits d’Ibiza est au minimum un génie commercial puisque sa « french touch » en fait un des DJs les plus gros vendeurs de disques de la planète. Pourtant, musicalement, les critiques ont tendance à fuser. Alors, jalousie ou réel manque de qualité ? Personnellement, je n’en sais rien, mais je n’aime pas. Surtout, je n’aime pas le genre musical qu’il représente. A part ça, ça dépote et ça remue tout le festival des Vieilles Charrues !!!

David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet
David Guetta – © Eric Pollet

Vieilles Charrues 2011 : On danse tous avec Stromae

Autant vous l’avouer, au départ, Stromae ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. A observer les premiers rangs de la scène Xavier Graal du festival des Vieilles Charrues, je me rends compte également que le public de prédilection est sensiblement le même, en âge, que l’était celui de Patriiiiick au temps de sa splendeur. En relevant les yeux au-delà des adolescent(e)s en furie et de mes préjugés, je m’aperçois que la prairie ne peut contenir le nombre grandissant de spectateurs potentiels…Et pas que du lycéen. Dès l’arrivée en scène du jeune Belge, c’est pratiquement  l’émeute ! Les organisateurs auront surement sous-évalué la notoriété de Stromae et sa prestation sur une des autres grandes scène aurait été justifiée.

Allez, on danse quand même !

Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet

Vieilles Charrues 2011 : « Aaron, Aaron, petit ! Pas tapon ! »

Elles sont toutes folles de lui ! Lui, c’est pas Aaron, c’est Simon Buret, le chanteur emblèmatique du groupe. Pourtant, je ne lui trouve rien d’exceptionnel…Même son nom ne sonne pas terrible !

Sur la scène Kerouac du Festival des Vieilles Charrues, le minois du petit parisien a fait chaviré bien des cœurs.

Aaron – © Eric Pollet
Aaron – © Eric Pollet

 

Aaron – © Eric Pollet
Aaron – © Eric Pollet
Aaron – © Eric Pollet
Aaron – © Eric Pollet
Aaron – © Eric Pollet
Aaron – © Eric Pollet

 

Aaron – © Eric Pollet
Aaron – © Eric Pollet

 

Aaron – © Eric Pollet

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vieilles Charrues 2011 : Yannick Noah

Je ne suis pas jaloux, mais deux « beaux gosses » dans la même journée, ça commence à suffire. Et lui, le Yannick Noah, ça fait 30 ans que ça dure ! Quand il tapait dans la baballe avec sa raquette, moi aussi j’étais fan. Depuis qu’il tape dans le micro, c’est moins terrible. Mais le show, il sait le provoquer ! Impossible de ne pas se trémousser les pieds joints quand débute « Saga Africa » .

Il faut dire qu’à Carhaix, même Patrick Sébastien ferait tourner les… K-ways !!!

Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet

 

Yannick Noah – © Eric Pollet
Yannick Noah – © Eric Pollet

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer