Le phare de Créac'h à Ouessant

Paysages d’Ouessant

Paysages d’Ouessant (photos prises entre le 10 et le13 mai 2018)

Présentation WikipédiaOuessant, en breton : Eusa, est une commune insulaire du département du Finistère, dans la région Bretagne, constituée pour l’essentiel par l’île d’Ouessant dans l’océan Atlantique. Le bourg s’appelle Lampaul. Ses habitants sont appelés les Ouessantins. l’île fait partie du parc naturel régional d’Armorique et du parc naturel marin d’Iroise.

Le territoire de la commune d’Ouessant est essentiellement constitué de l’île d’Ouessant, entourée de plusieurs îlots, dont le plus gros, au nord, est l’île de Keller, parfois dénommée à tort sur certains documents « Kereller » (0,28 km2). L’îlot de Youc’h Korz est situé dans la baie de Lampaul. On compte également des rochers et autres récifs abritant pour certains des phares (Kéréon, Nividic, La Jument).

Distante de vingt kilomètres de la côte ouest du Finistère, longue de huit kilomètres et large de quatre, l’île principale est la terre la plus occidentale de la France métropolitaine si l’on excepte le rocher de An Ividic à quelques encablures de là, sur lequel est ancré le phare de Nividic.

L’île d’Ouessant est séparée de l’archipel de Molène par le passage du Fromveur, un froid et puissant courant marin (8 à 10 nœuds) résultant d’une faille locale de 60 m de profondeur.

http://www.ot-ouessant.fr

Clic sur une image pour agrandir.

Arthur H enchante quand il chante.

On pouvait s’y attendre, mais l’émotion était palpable au palais des congrès de Parthenay jeudi soir. Lorsqu’Arthur H et ses deux musiciens se sont installés à leur place sur scène sous une pluie d’applaudissements, on sentait que l’âme d’un quatrième larron planait déjà dans la salle, comme tombée du ciel. Pendant plus de 2 heures et demie, à travers une mise en scène minimaliste mais si juste, Arthur H a transporté les 750 spectateurs dans son univers à la fois poétique et envoûtant, errant dans les méandres d’« Amour chien fou », dernier double album d’un artiste libre au milieu d’une production francophone standardisée. Jusqu’à cet ultime hommage à son père Jacques et sa « Mona Lisa Klaxon » reprise avec émotion par une salle conquise.

Bravo Diff’art !

.

Clic sur une image pour agrandir.

Les oiseaux de la réserve ornithologique du Teich

La Réserve Ornithologique du Teich est un espace naturel préservé, aménagé pour accueillir les oiseaux sauvages et favoriser leur observation par le public.

110 hectares de boisements, roselières, prairies, marais maritimes et lagunes se répartissent du secteur continental jusqu’aux rivages maritimes du bassin d’Arcachon. Cette diversité d’habitats naturels conditionne la présence d’un grand nombre d’espèces d’oiseaux qui vont naturellement utiliser les lieux de manière permanente ou temporaire. Les oiseaux sont ici strictement sauvages, et adoptent des comportements identiques à ceux qu’ils ont en dehors de la réserve. Ils ne sont ni nourris artificiellement ni maintenus en semi captivité. Pour nombre d’entre eux qui ont pris l’habitude de voir passer un public paisible, ils se laissent ici approcher beaucoup plus près qu’à l’extérieur de la réserve, mais n’en demeurent pas moins à nouveau farouches au moindre dérangement intempestif. 323 espèces ou sous espèces ont déjà été identifiées ici depuis 1972, dont 88 nichent ou ont niché sur place. Le rôle joué par la réserve pour la conservation de certaines espèces rares lui vaut d’être reconnue comme étant d’Importance Internationale.

(Texte de présentation du site)

>> Cliquer sur une image pour la découvrir plein écran <<

Grande aigrette dans la réserve ornithologique du Teich
Grande aigrette dans la réserve ornithologique du Teich
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet

Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil

Les photos de Midnight Oil au Festival des Vieilles Charrues 2017.

Texte de présentation du site des Vieilles Charrues : Midnight Oil sétait séparé en 2002 et son emblématique leader Peter Garett, militant écologique de longue date, s’était alors consacré pleinement à la politique, en devenant même ministre de l’environnement !

Fraîchement reformé, le groupe mythique promet de faire brûler non pas les lits mais l’ambiance de Kerampuilh.

Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Rancid

Rancid

Venu de la San Francisco Bay, Rancid est sans doute le plus grand groupe de punk actuel sur le circuit et chaque sortie d’un de ses skeuds continue à cimenter son statut.

S’il s’aventure avec plaisir et appétit du rockabilly, du reggae, cuivres à l’appui, Rancid se tient à distance d’une approche plus pop, se privant par la même d’un succès commercial évident mais conservant ainsi son identité, sa fierté et son charme.

Mené par la paire Tim ArmstrongLars Frederiksen, le quatuor de Berkeley est à l’affiche du Hellfest pour la première fois cette année et sa prestation ne manquera pas de blinder la Warzone.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Airbourne

Airbourne

Souvent labellisé « les nouveaux AC/DC « , Airbourne jouit aujourd’hui d’une énorme côte de popularité. Il faut bien avouer que les rockers australiens disposent d’un arsenal complet pour conquérir les foules : des riffs électrisants, un groove communicatif et une énergie jamais branchée sur courant alternatif. Malgré une carrière déjà bien remplie pour ces éternels jeunots (déjà 13 ans et 4 albums surpuissants au compteur !), ils incarnent plus que jamais l’avenir tant ils ne semblent jamais avoir été aussi bons qu’aujourd’hui.

La performance chargée en adrénaline des kangourous épileptiques s’annonce d’ores et déjà comme un moment fort de cette édition 2017. Rock n’roll !

(Texte de présentation du site du Hellfest)

Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Slayer

Hellfest 2017 : Slayer

SLAYER

Il n’existe aucun groupe à ce jour qui soit en mesure de relever le challenge qu’impose Slayer en terme d’intensité scénique. Depuis le formation du groupe en 1981 dans sa Californie natale, le même constat s’impose sans bouger d’un iota : sa musique demeure brutale, infectieuse, palpitante, haineuse et infernale. En grand habitué, Slayer revient labourer le terrain du Hellfest avec sa détermination habituelle. Le déluge de décibels et de violence millésimé 2017 qui va (s’est abattu) s’abattre sur Clisson s’annonce une nouvelle fois incendiaire et dévastateur.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

Tous les articles du blog sur le Hellfest

> Le vote pour la photo de Rob Zombie, c’est par là : Votez pour ma photo de Rob Zombie, I need you !

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies

SUICIDAL TENDENCIES

Mike Muir et sa bande de Cycos sont de retour, plus motivés que jamais et avec une détermination non feinte à actionner la boîte à gifles et la machine à botter le fondement dans le cadre du Champ Louet (appellation plus Parti Chrétien Démocrate -friendly du Hellfest) ! Le tout servi au son d’un bon gros crossover des familles, à l’attitude punk, aux riffs métalliques et qui dégouline d’un groove reconnaissable entre mille. Si le groupe n’a pas brillé par la stabilité de son line-up tout au long de sa tumultueuse mais néanmoins exaltante expérience, ceci n’a jamais empêché le gang de Vinice Beach d’empiler les performances live incendiaires.

You can’t bring them down !

(Texte de présentation du site du Hellfest)

> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Sabaton

SABATON

Ça commence à faire un bail que Sabaton fait souffler un vent de fraîcheur au sein d’une scène power metal dominé outrageusement par des combos allemands dont l’application et l’efficacité ne parviennent toutefois pas à le sortir d’un immobilisme certain. Devenu un véritable poids lourd du métal européen ces dernières années, les combattants suédois récoltent enfin le fruit de leurs efforts, vendant des disques par palettes entières et multipliant les tournées et les concerts sold-out. Alliant bonne humeur et détermination, les prestations scéniques gorgées d’hymnes catchy demeurent les meilleures ambassadrices de Joakim Broden et ses hommes.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

>> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Belphegor

Hellfest 2017 : Belphegor

BELPHEGOR

Belphegor incarne aujourd’hui un des combos les plus malfaisants sévissant à la surface de l’écorce terrestre et bien au-delà. Crachant sans vergogne un death metal crasseux et vigoureux aux relents de black metal furibard, le rouleau-compresseur autrichien écrase tout sur son passage et annihile toute forme de compromission, quelle que soit sa forme. Sur le terrain de la scène, l’imposant Helmut et ses sbires ne perdent jamais l’occasion de déclencher un chaos effrayant de férocité et de maîtrise où la technicité hors pair et la violence sont mises au service du Malin.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet