Hubert Félix Thiéfaine charme l’Acclameur

Hubert Félix Thiéfaine est toujours aussi rare sur les plateaux de télévision et les émissions de radios. Mais dès qu’une poursuite s’allume sur une scène préalablement plongée dans l’obscurité, on peut s’attendre à voir apparaitre la classieuse silhouette du plus illustre des chanteurs franc-comtois onduler en ombres chinoises. Un peu comme on s’attend à voir débouler Hugues Auffray lorsqu’on sort une guitare et qu’on allume un feu de camp, près d’une plage en été. Mais là s’arrête la comparaison puisque le second est mort depuis bien longtemps déjà.

De salles des fêtes en MJC, du Bataclan à l’Olympia le génial auteur-compositeur-interprète aura écumer toutes les salles de spectacle où on aime à s’émouvoir par tout corps vivant branché sur le secteur. Sans savoir précisément si c’est de l’amour, de l’art ou du cochon, les neveux et nièces, fils et filles du coupeur de joints accompagnent tontons et tatas, papas et mamans et s’octroient des autorisations de délirer jusqu’à l’improbable tentation du bonheur. A moins que ce ne soit qu’une stratégie de l’inespoir.

Ne boudons pas notre plaisir, à L’acclameur de Niort il nous a refait le coup du Zeppelin et nous on s’est payé une bonne tranche de bonheur, une tranche de tagada tsoin tsoin et sacré bon Dieu que c’était bien ! Même Loreleï redemandait de ces suppléments de mensonge.

Tout ça pour dire que j’ai pris plein de photos…

Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Alice Botté @ Eric Pollet
Alice Botté @ Eric Pollet
Alice Botté et Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Alice Botté et Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Alice Botté @ Eric Pollet
Alice Botté @ Eric Pollet
Lucas Thiéfaine @ Eric Pollet
Lucas Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Hubert Félix Thiéfaine @ Eric Pollet
Bertrand Belin à la Sirène

Bertrand Belin à la Sirène (La Rochelle)

En 2005, Bertrand Belin sort son premier album Bertrand BelinLa Perdue, son deuxième album, paraît en 2007.

Parallèlement à sa carrière d’auteur-compositeur interprète, il compose également des musiques de spectacles et de films, parmi lesquels Avec Marinette de Blandine Lenoir. On le voit également dans l’adaptation scénique du disque Imbécile d’Olivier Libaux, mise en scène par Olivier Martinaud, aux côtés de JP Nataf, Armelle Pioline et Barbara Carlotti. On l’aperçoit aussi depuis 2007 dans le spectacle Sombreros de Philippe Decouflé aux côtés de Sébastien Libolt.

Il publie en 2010 Hypernuit, album unanimement salué par la critique. Il reçoit pour ce troisième opus le Grand prix du Disque de l’Académie Charles-Cros 2010.

En 2011 il écrit et interprète une fiction musicale, Cachalot ?, dont l’action se déroule autour du contre-réservoir de Grosbois, un lac artificiel qui sera aussi au centre de son premier roman, Requin, publié en 2015.

Le 27 mai 2013, Betrand Belin dévoile Parcs, son quatrième album et le 9 octobre 2015 sort son cinquième album, Cap Waller.

(Extrait de Wikipédia)

Bravo et merci à l’équipe de La Sirène

Bertrand Belin à la Sirène
Bertrand Belin © Eric Pollet
Bertrand Belin à la Sirène
Bertrand Belin © Eric Pollet
Bertrand Belin à la Sirène
Bertrand Belin © Eric Pollet
Bertrand Belin à la Sirène
Bertrand Belin © Eric Pollet

 

Bertrand Belin à la Sirène
Bertrand Belin © Eric Pollet