Hellfest 2018 : Iron Maiden

IRON MAIDEN

Main stage 1

Dimanche 24 juin 2018
21H30 > 23H30

Iron Maiden. Son premier passage dans l’antre du Hellfest en 2014 à l’occasion Maiden England Tour est encore ancré dans les mémoires des festivaliers et c’est avec un immense plaisir que le festival accueille de nouveau la « Vierge de Fer » cette année.

Après la tournée mondiale très réussie de 2016-2017 en support de leur 16ème album studio The Book Of Souls, Iron Maiden reprend la route en 2018 avec une série de concerts en salle et lors de festival en Europe. Le concept de cette tournée est inspiré du jeu pour mobile Legacy Of the Beast et de la bande dessinée du même nom.

Le design de la scène représentera un certains nombre de « mondes » tandis que la setlist couvrira une larges élection de titres des années 80 avec des surprises issues des derniers albums pour varier un peu. ( Texte du site du Hellfest )

D’autres photos du Hellfest sur le blog.

Clic pour agrandir les photos.

Hellfest 2018 : ARCH ENEMY

ARCH ENEMY

DEATH METAL MELODIQUE SUEDE
Main stage 2

Dimanche 24 juin 2018
18:25 > 19:15

Arch Enemy. Le temps passe, les temps changent mais il demeure des choses qui restent constantes et imparables. La musique metal a subi moult assauts depuis ses quatre décennies d’existence et peu de groupes incarnent avec aplomb et sans contestation possible l’intensité, l’intégrité et l’ambition que requiert sa création et son interprétation. Fondé en Suède au milieu des années 90 par le six-cordiste Michael Amott, ARCH ENEMY en est un de ses joyaux. Explosif, efficace, irrésistible et perpétuellement tiré vers le haut par sa soif d’en découdre et de combler ses fans, rien ne semble pouvoir l’arrêter dans sa progression. Et on ne trouvera pas grand-monde pour s’en plaindre lors de ce Hellfest. ( Texte du site du Hellfest ) 
D’autres photos du Hellfest sur le blog.
.
.
Clic sur une photo pour la voir plein écran.
.

Hellfest 2018 : JOAN JETT & THE BLACKHEARTS

JOAN JETT & THE BLACKHEARTS

ROCK N’ROLL USA
Main Stage 1

Vendredi 22 juin 2018
16:45 > 17:35

L’interprétation de « I Love Rock N’Roll », tube planétaire et intemporel par JOAN JETT et ses fidèles et frétillants Blackhearts (probablement secondés par quelques dizaines de milliers de rockeurs émus et enjoués) s’annonce d’ores et déjà comme un moment indélébile de cette treizième édition du Hellfest. Mais résumer la carrière de cette grande dame du rock à cet unique et glorieux fait d’arme passé à la postérité serait lui faire injure. Car JOAN JETT incarne par-dessus tout une artiste précoce, accomplie, engagée, une innovatrice, une visionnaire. La grande classe, on vous dit ! ( Texte du site du Hellfest )

D’autres photos du Hellfest sur le blog.

.

.

Clic sur une photo pour la voir plein écran.

Hellfest 2018 : Bunkum

BUNKUM

HARDCORE OLD SCHOOL FRANCE
Warzone

Vendredi 22 juin 2018
11:05 > 11:35

Ladies and gentlemen, coupains et coupines, veuillez accueillir chaleureusement Bunkum, le Madball des Deux-Sèvres, le king du bocage, le tough guy du Sept-Neuf, le cador de l’axe Cerizay-Bressuire, le patron du Cirières Hardcore. Bunkumpotes de toujours élevés au son de la musique punk et de boisson à base d’orge, les bestiaux ne font pas dans la dentelle avec un hardcore foncièrement old school qui butte sa maman et distribue les claques sur les joufflus comme d’autres alignent les tournées de Suze entre midi et deux (voir plus si affinités). Allez, on met le cerveau de côté pendant quelques instants, et on vient passer un bon moment assuré. ( Texte du site du Hellfest )

« On est Bunkum et on est de Cirières. Même pas peur ! »

.

.

Clic sur une image pour agrandir.

.

Hellfest 2017 : Rancid

Rancid

Venu de la San Francisco Bay, Rancid est sans doute le plus grand groupe de punk actuel sur le circuit et chaque sortie d’un de ses skeuds continue à cimenter son statut.

S’il s’aventure avec plaisir et appétit du rockabilly, du reggae, cuivres à l’appui, Rancid se tient à distance d’une approche plus pop, se privant par la même d’un succès commercial évident mais conservant ainsi son identité, sa fierté et son charme.

Mené par la paire Tim ArmstrongLars Frederiksen, le quatuor de Berkeley est à l’affiche du Hellfest pour la première fois cette année et sa prestation ne manquera pas de blinder la Warzone.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Rancid – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Airbourne

Airbourne

Souvent labellisé « les nouveaux AC/DC « , Airbourne jouit aujourd’hui d’une énorme côte de popularité. Il faut bien avouer que les rockers australiens disposent d’un arsenal complet pour conquérir les foules : des riffs électrisants, un groove communicatif et une énergie jamais branchée sur courant alternatif. Malgré une carrière déjà bien remplie pour ces éternels jeunots (déjà 13 ans et 4 albums surpuissants au compteur !), ils incarnent plus que jamais l’avenir tant ils ne semblent jamais avoir été aussi bons qu’aujourd’hui.

La performance chargée en adrénaline des kangourous épileptiques s’annonce d’ores et déjà comme un moment fort de cette édition 2017. Rock n’roll !

(Texte de présentation du site du Hellfest)

Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Airbourne – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Slayer

Hellfest 2017 : Slayer

SLAYER

Il n’existe aucun groupe à ce jour qui soit en mesure de relever le challenge qu’impose Slayer en terme d’intensité scénique. Depuis le formation du groupe en 1981 dans sa Californie natale, le même constat s’impose sans bouger d’un iota : sa musique demeure brutale, infectieuse, palpitante, haineuse et infernale. En grand habitué, Slayer revient labourer le terrain du Hellfest avec sa détermination habituelle. Le déluge de décibels et de violence millésimé 2017 qui va (s’est abattu) s’abattre sur Clisson s’annonce une nouvelle fois incendiaire et dévastateur.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

Tous les articles du blog sur le Hellfest

> Le vote pour la photo de Rob Zombie, c’est par là : Votez pour ma photo de Rob Zombie, I need you !

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies

SUICIDAL TENDENCIES

Mike Muir et sa bande de Cycos sont de retour, plus motivés que jamais et avec une détermination non feinte à actionner la boîte à gifles et la machine à botter le fondement dans le cadre du Champ Louet (appellation plus Parti Chrétien Démocrate -friendly du Hellfest) ! Le tout servi au son d’un bon gros crossover des familles, à l’attitude punk, aux riffs métalliques et qui dégouline d’un groove reconnaissable entre mille. Si le groupe n’a pas brillé par la stabilité de son line-up tout au long de sa tumultueuse mais néanmoins exaltante expérience, ceci n’a jamais empêché le gang de Vinice Beach d’empiler les performances live incendiaires.

You can’t bring them down !

(Texte de présentation du site du Hellfest)

> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Sabaton

SABATON

Ça commence à faire un bail que Sabaton fait souffler un vent de fraîcheur au sein d’une scène power metal dominé outrageusement par des combos allemands dont l’application et l’efficacité ne parviennent toutefois pas à le sortir d’un immobilisme certain. Devenu un véritable poids lourd du métal européen ces dernières années, les combattants suédois récoltent enfin le fruit de leurs efforts, vendant des disques par palettes entières et multipliant les tournées et les concerts sold-out. Alliant bonne humeur et détermination, les prestations scéniques gorgées d’hymnes catchy demeurent les meilleures ambassadrices de Joakim Broden et ses hommes.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

>> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Belphegor

Hellfest 2017 : Belphegor

BELPHEGOR

Belphegor incarne aujourd’hui un des combos les plus malfaisants sévissant à la surface de l’écorce terrestre et bien au-delà. Crachant sans vergogne un death metal crasseux et vigoureux aux relents de black metal furibard, le rouleau-compresseur autrichien écrase tout sur son passage et annihile toute forme de compromission, quelle que soit sa forme. Sur le terrain de la scène, l’imposant Helmut et ses sbires ne perdent jamais l’occasion de déclencher un chaos effrayant de férocité et de maîtrise où la technicité hors pair et la violence sont mises au service du Malin.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet