Hellfest 2017 : Slayer

Hellfest 2017 : Slayer

SLAYER

Il n’existe aucun groupe à ce jour qui soit en mesure de relever le challenge qu’impose Slayer en terme d’intensité scénique. Depuis le formation du groupe en 1981 dans sa Californie natale, le même constat s’impose sans bouger d’un iota : sa musique demeure brutale, infectieuse, palpitante, haineuse et infernale. En grand habitué, Slayer revient labourer le terrain du Hellfest avec sa détermination habituelle. Le déluge de décibels et de violence millésimé 2017 qui va (s’est abattu) s’abattre sur Clisson s’annonce une nouvelle fois incendiaire et dévastateur.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

Tous les articles du blog sur le Hellfest

> Le vote pour la photo de Rob Zombie, c’est par là : Votez pour ma photo de Rob Zombie, I need you !

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Slayer
Hellfest 2017 : Slayer – © Eric Pollet
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies

SUICIDAL TENDENCIES

Mike Muir et sa bande de Cycos sont de retour, plus motivés que jamais et avec une détermination non feinte à actionner la boîte à gifles et la machine à botter le fondement dans le cadre du Champ Louet (appellation plus Parti Chrétien Démocrate -friendly du Hellfest) ! Le tout servi au son d’un bon gros crossover des familles, à l’attitude punk, aux riffs métalliques et qui dégouline d’un groove reconnaissable entre mille. Si le groupe n’a pas brillé par la stabilité de son line-up tout au long de sa tumultueuse mais néanmoins exaltante expérience, ceci n’a jamais empêché le gang de Vinice Beach d’empiler les performances live incendiaires.

You can’t bring them down !

(Texte de présentation du site du Hellfest)

> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies
Hellfest 2017 : Suicidal Tendencies – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Sabaton

SABATON

Ça commence à faire un bail que Sabaton fait souffler un vent de fraîcheur au sein d’une scène power metal dominé outrageusement par des combos allemands dont l’application et l’efficacité ne parviennent toutefois pas à le sortir d’un immobilisme certain. Devenu un véritable poids lourd du métal européen ces dernières années, les combattants suédois récoltent enfin le fruit de leurs efforts, vendant des disques par palettes entières et multipliant les tournées et les concerts sold-out. Alliant bonne humeur et détermination, les prestations scéniques gorgées d’hymnes catchy demeurent les meilleures ambassadrices de Joakim Broden et ses hommes.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

>> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Sabaton – © Eric Pollet
Hellfest 20017 : Belphegor

Hellfest 2017 : Belphegor

BELPHEGOR

Belphegor incarne aujourd’hui un des combos les plus malfaisants sévissant à la surface de l’écorce terrestre et bien au-delà. Crachant sans vergogne un death metal crasseux et vigoureux aux relents de black metal furibard, le rouleau-compresseur autrichien écrase tout sur son passage et annihile toute forme de compromission, quelle que soit sa forme. Sur le terrain de la scène, l’imposant Helmut et ses sbires ne perdent jamais l’occasion de déclencher un chaos effrayant de férocité et de maîtrise où la technicité hors pair et la violence sont mises au service du Malin.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet

.

Hellfest 20017 : Belphegor
Hellfest 20017 : Belphegor – © Eric Pollet
Hellfest 2017 Rob Zombie

Hellfest 2017 : Rob Zombie

ROB ZOMBIE

Rob Zombie revient trainer ses guêtres au Hellfest en 2017 ! Et pour faire les choses avec style, ce cher Robert met les petits plats dans les grands puisqu’il vient interpréter l’album-phare de feu-White Zombie : Astro Creep 2000. En exclusivité européenne et avec la production complète, celle de ses shows US, rien que ça ! Une occasion exceptionnelle de se délecter d’un des meilleurs albums des années 90, véritable pépite enfumée gorgée de fun et de dinguerie sur fond de musique bombastique et stéroïdée (imaginez Pantera et Black Sabbath en train de farcir Nine Inch Nails, vous voyez le tableau ?).

« I am the Astro Creep, a Demolition Style Hell American Freak Yeah!!! ».

(Texte de présentation du site du Hellfest)

>> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Tagada Jones

Tagada Jones

Voilà déjà plus de 20 ans que Tagada Jones reste fidèle à ses convictions en ne cessant de tirer à boulets rouges sur tout ce qui l’énerve, du capitalisme aux inégalités sociales en passant par le nucléaire. Cette rage se retrouve dans la musique proposée par les Rennais, un punk rock énergique et sévèrement burné agrémenté de touches hardcore, metal voire électro. Avec toujours la même hargne, Tagada Jones a écumé les scènes de toute l’Europe et revient balancer ses brûlots anarchistes à la face du public du Hellfest après un premier passage qui avait créé un embouteillage monstre autour de la Warzone.

(Texte de présentation du site du Hellfest)

> Tous les articles du blog sur le Hellfest

.

Hellfest 2017 : Tagada Jones – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Tagada Jones – © Eric Pollet
JONES

Hellfest 2017 : Tagada Jones – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Tagada Jones – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Tagada Jones – © Eric Pollet

Hellfest 2017 : Tagada Jones – © Eric Pollet

Vieilles Charrues 2011 : Scorpions

Au festival des Vieilles Charrues, hier, passaient plein de groupes sympas sur les différentes scènes. Puis sortirent les « Scorpions » !

Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet
Scorpions – © Eric Pollet

Enregistrer

Vieilles Charrues 2011 : Angus et Julia Stone

Début d’après-midi tranquille au festival des Vieilles Charrues de Carhaix. Angus et Julia Stone distillent leur folk tranquille et le public continue sa sieste…

Angus et Julia Stone – © Eric Pollet
Angus et Julia Stone – © Eric Pollet
Angus et Julia Stone – © Eric Pollet
Angus et Julia Stone – © Eric Pollet
Angus et Julia Stone – © Eric Pollet
Angus et Julia Stone – © Eric Pollet

Vieilles Charrues 2011 : Big up pour Pierre Perret

Deuxième passage au festival des Vieilles Charrues d’un des rares français à avoir, de son vivant, son nom au fronton d’écoles. Entre « la cage aux oiseaux » et « la Corinne », tout un monde de mots drôles ou poétiques, bien pensants ou complètement décalés. Respect pour Mister Perret.

 

Pierre Perret – © Eric Pollet
Pierre Perret – © Eric Pollet
Pierre Perret – © Eric Pollet
Pierre Perret – © Eric Pollet

Vieilles Charrues 2011 : « Dirty » Snoop Dog

Nous voila donc tous bien reposés et lavés, sentant bon l’eau de Cologne ou l’after-shave. Fini les pieds trempés par l’eau…et parfois ce n’était pas de l’eau ! Après ces 4 jours de folie, chacun a repris son train-train quotidien ou entamé des vacances vraiment méritées. Certains, ceux des premiers rangs, auront du mal à se débarrasser de leurs acouphènes, voire de la paralysie faciale qui les a scotchés à l’entrée sur scène des Bloody Beetroots.

Quoi qu’il en soit, reprenons tranquillement et chronologiquement le rythme des concerts et dégustons, en images, encore un peu de ce 20ème Festival des vieilles Charrues de Carhaix !

Jeudi soir, donc, c’est le légendaire Snoop Dogg qui a clos les festivités de la scène Kerouac. Nonchalant, sulfureux, provoquant…tous les adjectifs que vous avez pouvez imaginer sont transposables à l’infini pour qualifier ce phénomène du rap version « West coast ».

Snoop Dog – © Eric Pollet
Snoop Dog – © Eric Pollet
Snoop Dog – © Eric Pollet
Snoop Dog – © Eric Pollet
Snoop Dog – © Eric Pollet
Snoop Dog – © Eric Pollet
Snoop Dog – © Eric Pollet
Snoop Dog – © Eric Pollet