Les oiseaux de la réserve ornithologique du Teich

La Réserve Ornithologique du Teich est un espace naturel préservé, aménagé pour accueillir les oiseaux sauvages et favoriser leur observation par le public.

110 hectares de boisements, roselières, prairies, marais maritimes et lagunes se répartissent du secteur continental jusqu’aux rivages maritimes du bassin d’Arcachon. Cette diversité d’habitats naturels conditionne la présence d’un grand nombre d’espèces d’oiseaux qui vont naturellement utiliser les lieux de manière permanente ou temporaire. Les oiseaux sont ici strictement sauvages, et adoptent des comportements identiques à ceux qu’ils ont en dehors de la réserve. Ils ne sont ni nourris artificiellement ni maintenus en semi captivité. Pour nombre d’entre eux qui ont pris l’habitude de voir passer un public paisible, ils se laissent ici approcher beaucoup plus près qu’à l’extérieur de la réserve, mais n’en demeurent pas moins à nouveau farouches au moindre dérangement intempestif. 323 espèces ou sous espèces ont déjà été identifiées ici depuis 1972, dont 88 nichent ou ont niché sur place. Le rôle joué par la réserve pour la conservation de certaines espèces rares lui vaut d’être reconnue comme étant d’Importance Internationale.

(Texte de présentation du site)

>> Cliquer sur une image pour la découvrir plein écran <<

Grande aigrette dans la réserve ornithologique du Teich
Grande aigrette dans la réserve ornithologique du Teich

Ma mésange charbonnière dans « La vie sublime »

Un peu bizarre le titre, non ? C’est normal il sert à attirer l’attention du lecteur potentiel, et sans en avoir l’air l’obliger à lire les conneries que j’écris et les photos que je publie. Mais pour une fois, je ne parlerai pas de moi, enfin pas trop…Si quand même.

C’est donc l’histoire d’une mésange charbonnière qu’un dessinateur et illustrateur de bande dessinée, A. Dan ne savait pas dessiner. Je ne me moque pas, c’est lui qui me l’a dit. De sites en sites, de blogs en blogs, c’est sur le mien qu’il atterrit finalement et y découvre, ô joie, une jolie mésange charbonnière aux ailes déployées.

Après quelques échanges, et avec bienveillance,  je l’autorise évidemment à la reproduire. C’est tellement rare qu’un internaute demande la permission avant de télécharger ou détourner une photo, que lorsqu’on m’en informe j’en suis tout retourné.

Et c’est ainsi que mon zozio se promène sur une page de  « La Vie Sublime – Thoreau » de Le Roy et A. Dan que je vous engage à lire promptement. Non seulement c’est un bon album (y’a pas que moi qui le dis) mais vous apprendrez plein de choses intéressantes sur ce Thoreau que les auteurs qualifient de  » père de la désobéissance civile « 

Vous ne me croyez pas ? Regardez donc ce qui suit !

.

dan 1La Vie Sublime – Thoreau (Le Roy et A. Dan)

.

ERIC POLLET MESANGE CHARBONNIEREMa mésange charbonnière ! © Photo Éric Pollet

.

dan 2Ma dédicace pour moi de A. Dan