Accroche-Coeurs 2018 : Silencis

Silencis, un somptueux moment de silence seulement troublé par les murmures et les sourires du public et les spectateurs complices. Une histoire sans parole digne des plus grands scènes du cinéma muet, mais en couleurs et en mouvements aériens. Une bulle de douceur dans un contexte pourtant belliciste.

Texte du site des Accroche-cœurs : Cie Claire Ducreux – Un arbre murmure : « Arrête-toi parce qu’il est urgent de vivre. Prends le temps de redécouvrir ce qu’à force de connaître tu ne connais plus, d’écouter le silence et les pensées se mêler, de voir danser l’immobile, de se sentir à nouveau infiniment vivant.

Une explosion. Une pluie de cendres. L’hommage à la vie d’un arbre qui tremble et d’une âme qui danse.

Clic pour agrandir les photos.

Hellfest 2018 : ARCH ENEMY

ARCH ENEMY

DEATH METAL MELODIQUE SUEDE
Main stage 2

Dimanche 24 juin 2018
18:25 > 19:15

Arch Enemy. Le temps passe, les temps changent mais il demeure des choses qui restent constantes et imparables. La musique metal a subi moult assauts depuis ses quatre décennies d’existence et peu de groupes incarnent avec aplomb et sans contestation possible l’intensité, l’intégrité et l’ambition que requiert sa création et son interprétation. Fondé en Suède au milieu des années 90 par le six-cordiste Michael Amott, ARCH ENEMY en est un de ses joyaux. Explosif, efficace, irrésistible et perpétuellement tiré vers le haut par sa soif d’en découdre et de combler ses fans, rien ne semble pouvoir l’arrêter dans sa progression. Et on ne trouvera pas grand-monde pour s’en plaindre lors de ce Hellfest. ( Texte du site du Hellfest ) 
D’autres photos du Hellfest sur le blog.
.
.
Clic sur une photo pour la voir plein écran.
.

Hellfest 2018 : Bunkum

BUNKUM

HARDCORE OLD SCHOOL FRANCE
Warzone

Vendredi 22 juin 2018
11:05 > 11:35

Ladies and gentlemen, coupains et coupines, veuillez accueillir chaleureusement Bunkum, le Madball des Deux-Sèvres, le king du bocage, le tough guy du Sept-Neuf, le cador de l’axe Cerizay-Bressuire, le patron du Cirières Hardcore. Bunkumpotes de toujours élevés au son de la musique punk et de boisson à base d’orge, les bestiaux ne font pas dans la dentelle avec un hardcore foncièrement old school qui butte sa maman et distribue les claques sur les joufflus comme d’autres alignent les tournées de Suze entre midi et deux (voir plus si affinités). Allez, on met le cerveau de côté pendant quelques instants, et on vient passer un bon moment assuré. ( Texte du site du Hellfest )

« On est Bunkum et on est de Cirières. Même pas peur ! »

.

.

Clic sur une image pour agrandir.

.

Arthur H enchante quand il chante.

On pouvait s’y attendre, mais l’émotion était palpable au palais des congrès de Parthenay jeudi soir. Lorsqu’Arthur H et ses deux musiciens se sont installés à leur place sur scène sous une pluie d’applaudissements, on sentait que l’âme d’un quatrième larron planait déjà dans la salle, comme tombée du ciel. Pendant plus de 2 heures et demie, à travers une mise en scène minimaliste mais si juste, Arthur H a transporté les 750 spectateurs dans son univers à la fois poétique et envoûtant, errant dans les méandres d’« Amour chien fou », dernier double album d’un artiste libre au milieu d’une production francophone standardisée. Jusqu’à cet ultime hommage à son père Jacques et sa « Mona Lisa Klaxon » reprise avec émotion par une salle conquise.

Bravo Diff’art !

.

Clic sur une image pour agrandir.

Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet

Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil

Les photos de Midnight Oil au Festival des Vieilles Charrues 2017.

Texte de présentation du site des Vieilles Charrues : Midnight Oil sétait séparé en 2002 et son emblématique leader Peter Garett, militant écologique de longue date, s’était alors consacré pleinement à la politique, en devenant même ministre de l’environnement !

Fraîchement reformé, le groupe mythique promet de faire brûler non pas les lits mais l’ambiance de Kerampuilh.

Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil - Peter Garett - © Eric Pollet
Vieilles Charrues 2017 : Midnight Oil – Peter Garett – © Eric Pollet
Hellfest 2017 Rob Zombie

Hellfest 2017 : Rob Zombie

ROB ZOMBIE

Rob Zombie revient trainer ses guêtres au Hellfest en 2017 ! Et pour faire les choses avec style, ce cher Robert met les petits plats dans les grands puisqu’il vient interpréter l’album-phare de feu-White Zombie : Astro Creep 2000. En exclusivité européenne et avec la production complète, celle de ses shows US, rien que ça ! Une occasion exceptionnelle de se délecter d’un des meilleurs albums des années 90, véritable pépite enfumée gorgée de fun et de dinguerie sur fond de musique bombastique et stéroïdée (imaginez Pantera et Black Sabbath en train de farcir Nine Inch Nails, vous voyez le tableau ?).

« I am the Astro Creep, a Demolition Style Hell American Freak Yeah!!! ».

(Texte de présentation du site du Hellfest)

>> Tous les articles du blog sur le Hellfest

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet

.

Hellfest 2017 Rob Zombie
Hellfest 2017 Rob Zombie – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau - © Eric Pollet

Accroche-Coeurs – À fleur de peau

Texte de présentation des Accroche-Coeurs : A fleur de peau (Groupe F) est une ballade tellurique, un voyage curieux et spectaculaire dans les trésors du vivant !
Ce conte fulgurant aborde la relation complexe entre l’homme et son environnement ! Ici la transformation progressive d’un territoire sensible est engendrée par une relation duale entre l’individu et son espace vital !
La surface, la peau, l’écran sont accessibles, la profondeur des réactions est plus complexe ! Acteurs et spectateurs de notre temps compté, que laissons-nous à ceux qui viennent ? Avons-nous la jouissance des lieux ? Que reste-t-il de notre empathie à l’égard du vivant ? L’émotion est-elle un moteur de sagesse ? Que faut-il exposer pour produire une réaction salvatrice ? A quelle distance devons-nous être ? A fleur de peau entraîne le spectateur aux confins du monde contemporain, dans un univers magique et vertigineux dont la démesure ne cesse de questionner la précarité de l’homme et de son environnement !

Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau -  © Eric Pollet
Accroche-Coeurs, À fleur de peau – © Eric Pollet

Ma rétro 2015 avec des vrais morceaux de photo dedans, Part 2.

Quand arrive le temps de cathédrales la fin de l’année, la grande bouffe et les petits cadeaux, débarque concomitamment, et ça semble contradictoire le temps des vaches maigres. Car si les confiseurs entament une trêve dont les historiens situent la genèse vers 1875 (cf Wikipedia), il semblerait que l’actualité en profite pour mettre également la pédale douce. En PQR (presse quotidienne régionale pour les mal-comprenants) c’est le moment ou l’angoisse de la page blanche se fait le plus ressentir. C’est alors que la place du photographe prend une dimension peu commune au sein de la rédaction :

« Eric, tu crois que tu pourrais nous monter une belle page photos rétro pour dimanche ? C’est vrai qu’on est un peu creux cette semaine et je suis sûr que tu as des trésors oubliés, cachés au fond de ton disque dur… »

Et bien cette année, ce sont deux pages totalement subjectives que vous allez vous coltiner.

Voici la seconde partie, correspondant complètement par hasard au deuxième semestre 2015.

25 octobre. Au Havre, François Gabart et Pascal Bidégorry prennent le départ de la transat Jacques Vabre avec l’intention de tester le nouveau trimaran Macif. Douze jours plus tard le duo coupe la ligne d’arrivée en vainqueur après une course menée de main de maître. @ Eric Pollet
25 octobre. Au Havre, François Gabart et Pascal Bidégorry prennent le départ de la transat Jacques Vabre avec l’intention de tester le nouveau trimaran Macif. Douze jours plus tard le duo coupe la ligne d’arrivée en vainqueur après une course menée de main de maître. @ Eric Pollet
31 octobre. À sa seconde tentative, le boxeur niortais Davy Armand remporte le titre si convoité des poids moyens. Un rêve de gosse s’est enfin réalisé.
31 octobre. À sa seconde tentative, le boxeur niortais Davy Armand remporte le titre si convoité des poids moyens. Un rêve de gosse s’est enfin réalisé. @ Eric pollet
12 septembre. Malak et Rahaf, deux sœurs syriennes racontent aux lecteurs de la NR leur incroyable périple entre réfugiés déracinés et passeurs sans scrupule. @ Eric Pollet
12 septembre. Malak et Rahaf, deux sœurs syriennes racontent aux lecteurs de la NR leur incroyable périple entre réfugiés déracinés et passeurs sans scrupule. @ Eric Pollet
24 juillet. Le rêve de l’aborigène, ce festival si différent d’Airvault a été victime de son succès. Plus de 6.000 personnes ont dansé et communié au son du didgeridoo, guimbarde et autres harmonium alors que quelques dizaines de déçus se morfodaient à l’extérieur du site. @ Eric Pollet
24 juillet. Le rêve de l’aborigène, ce festival si différent d’Airvault a été victime de son succès. Plus de 6.000 personnes ont dansé et communié au son du didgeridoo, guimbarde et autres harmonium alors que quelques dizaines de déçus se morfodaient à l’extérieur du site. @ Eric Pollet
15 juillet. Au Vanneau, Marinette accueille tous les consommateurs, habitués ou de passage avec un large sourire. À 80 ans, elle y sert toujours avec autant de joie et de régularité cette étonnante Sève feu de joie, une liqueur oubliée à base de cognac et d’amande. @ Eric Pollet
15 juillet. Au Vanneau, Marinette accueille tous les consommateurs, habitués ou de passage avec un large sourire. À 80 ans, elle y sert toujours avec autant de joie et de régularité cette étonnante Sève feu de joie, une liqueur oubliée à base de cognac et d’amande.
@ Eric Pollet
4 octobre. Le temps d’un week-end, le temps d’un « Panique au dancing », Niort a vécu au rythme de la danse, sous toutes ses formes, de la plus classique à la plus burlesque. Une réussite ! @ Eric Pollet
4 octobre. Le temps d’un week-end, le temps d’un « Panique au dancing », Niort a vécu au rythme de la danse, sous toutes ses formes, de la plus classique à la plus burlesque. Une réussite ! @ Eric Pollet