Autant vous l’avouer, au départ, Stromae ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. A observer les premiers rangs de la scène Xavier Graal du festival des Vieilles Charrues, je me rends compte également que le public de prédilection est sensiblement le même, en âge, que l’était celui de Patriiiiick au temps de sa splendeur. En relevant les yeux au-delà des adolescent(e)s en furie et de mes préjugés, je m’aperçois que la prairie ne peut contenir le nombre grandissant de spectateurs potentiels…Et pas que du lycéen. Dès l’arrivée en scène du jeune Belge, c’est pratiquement  l’émeute ! Les organisateurs auront surement sous-évalué la notoriété de Stromae et sa prestation sur une des autres grandes scène aurait été justifiée.

Allez, on danse quand même !

Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet
Stromae – © Eric Pollet