Gainsbourg symphonique avec Jane Birkin AU FESTIVAL DES VIEILLES CHARRUES 2019

Jane Birkin

  • Vendredi 19 juillet 16h45 18h05
  • SCÈNE GLENMOR

Un orchestre symphonique de 45 musiciens jouant Gainsbourg et accompagnant de ses accords la douce voix de Jane Birkin. Quel plus bel hommage au grand Serge, lui qui adorait la musique classique et s’en inspirait pour composer des chansons emblématiques du paysage musical français ? L’idée est plaisante et a tout naturellement pris racine dans la réalité, donnant naissance à des airs jazz, pleins de fantaisie et de charme.

(Extrait du site du festival des Vieilles Charrues)

Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet
Jane Birkin – Photo © Éric Pollet

Clara Luciani au festival des Vieilles Charrues 2019

Clara Luciani

  • Vendredi 19 juillet 15h30 16h30
  • SCÈNE KEROUAC

Tour à tour féline, féminine, insaisissable ou vindicative, Clara Luciani possède mille visages qu’elle arbore avec assurance et art. La jeune autrice-compositrice, couronnée révélation scène aux dernières Victoires de la Musique, a du caractère. De sa plume, elle transpose le récit personnel en une valeur universelle, le patine de la passion de ses aînées telles Françoise Hardy, Lana Del Rey ou Barbara et l’habille de son élégante voix grave. C’est son premier passage au festival des Vieilles Charrues.

Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet
Clara Luciani – Photo © Éric Pollet

Iggy Pop au festival des Vieilles Charrues 2019

Iggy Pop

  • Vendredi 19 juillet 22h40 23h55
  • SCÈNE GLENMOR

Iggy Pop n’en est pas à ses premiers pas dans la plaine de Kerampuilh puisqu’il y a déjà enflammé les scènes en 1998, 2002 et 2005 avec les Stooges. En 2019, l’iguane revient au festival des Vieilles Charrues pour une date unique en France. Reconnu comme l’un des artistes les plus dynamiques sur scène de tous les temps, un show du parrain du punk est l’un de ces événements qu’il faut avoir vécu une fois dans sa vie !

(Extrait du site du festival)

Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet
Iggy Pop – Photo © Éric Pollet

La réserve ornithologique du Teich (1) : la famille de moineaux domestiques

La réserve ornithologique du Teich se situe à une cinquantaine de kilomètres de Bordeaux, direction Arcachon.

Extrait du site de la réserve :

Un site adapté à la photographie :

Les oiseaux sont ici strictement sauvages, et adoptent des comportements identiques à ceux qu’ils ont en dehors de la réserve. Ils ne sont ni nourris artificiellement ni maintenus en semi captivité.

Pour nombre d’entre eux qui ont pris l’habitude de voir passer un public paisible, ils se laissent ici approcher beaucoup plus près qu’à l’extérieur de la réserve.

La réputation de la réserve en matière de photographie animalière dépasse de beaucoup les frontières du pays. Elle est devenue depuis quelques années, une destination privilégiée pour nombre de photographes professionnels ou amateurs, débutants ou confirmés, qui tous trouvent là matière à récolter des images originales ou inédites, et surtout à se faire plaisir !

Quelques images d’un couple de moineaux domestiques qui a confectionné son nid au milieu d’un marais, dans une souche creuse. Pas question pour les oisillons de s’envoler avant d’être certain de pouvoir voler quelques mètres sans encombre, à moins d’avoir préalablement appris à (bien) nager.

Pour les parents, ce jour, c’était allers-retours incessants pour apporter leur pitance aux gros bébés.

Nourrissage des oisillons de moineaux domestiques. © Eric Pollet.

.

Nourrissage des oisillons de moineaux domestiques. © Eric Pollet.

.

Nourrissage des oisillons de moineaux domestiques. © Eric Pollet.

.

Nourrissage des oisillons de moineaux domestiques. © Eric Pollet.

Théatre de qualité par les ados du lycée Jean-Macé de Niort

D’un club de découverte à une masterclass de théâtre

Face à face, onze ouvrières vont se retrouver confrontées à un conseil d’administration de huit cadres dirigeants. Et ce ne sont pas les prestations musicales « live » des cinq musiciens du groupe qui vont adoucir les mœurs des belligérants dudit conflit.

Vous avez dit cadences infernales ?

Depuis 2015 qu’est né ce club théâtre, qui réunit à présent des adolescents, chacune des créations montées ces cinq dernières années a franchi allègrement les murs du lycée. Et la dernière est facilement « exportable » dans la mesure où il suffit d’installer huit chaises et d’une prise de courant pour que la scène soit prête. Elle a conduit le club niortais jusqu’au festival d’Avignon l’an passé.

Le chemin parcouru est si important que le club a perdu sa vocation première d’atelier découverte en ne formant plus des néophytes au profit d’une formation beaucoup plus poussée. Il se mue à présent en tremplin pour les écoles de théâtre et conservatoires. Pour ne pas se cacher les yeux sur cette mutation, l’entrée au club s’effectuera l’an prochain sur audition, l’idée d’une masterclass fait son chemin et le club changera carrément de nom.

Autant dire que c’est du théâtre abouti, autour d’une pièce de Stéphano Massini qui donne à réfléchir sur les grandes questions sociales d’aujourd’hui, sur le repli sur soi ou la peur du lendemain, qui est proposé la semaine prochaine à Jean-Macé.

Portraits de jeunes acteurs du club de théâtre du lycée Jean-Macé. © Eric Pollet.

.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Portraits d’acteurs… © Eric Pollet.

Les photos du tournage de la série allemande Das Boot à Arçais

« Das Boot », la saison 2 de la série allemande en tournage à Arçais, en Deux-Sèvres.

Poteau indicateur au carrefour : nous sommes à cinq kilomètres d’Hauzé et à 72 de Ménont. Distances et noms de lieux imaginaires. Tout aussi imaginaire, cet homme en manteau noir qui harangue les villageois juché sur la plateforme d’un camion de la Wehrmacht, devant l’église d’Arçais. Pendant ce temps, un officier allemand pianote à l’écart… sur son téléphone portable.

Hier a démarré au cœur du village maraîchin le tournage de la série allemande « Das Boot », saison 2. Deux cents à 250 personnes dont une cinquantaine de figurants. La veille, l’équipe était au fort de La Prée, sur l’île de Ré. Elle sera à Arçais jusqu’à vendredi avant d’aller planter ses caméras à La Rochelle. « Das Boot »reconstitue l’univers des sous-mariniers allemands sous l’Occupation.

(Extrait de l’article d’Yves Revert sur la Nouvelle République.fr)

Deux jeunes figurantes sur le tournage de Das Boot. @Eric Pollet
Deux jeunes figurants sur le tournage de Das Boot. @Eric Pollet
Deux figurants sur le tournage de Das Boot. @Eric Pollet
Des figurants en Wafen SS sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Un figurant en Wafen SS sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Des figurants en costume de policiers français sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Des figurants en costume de policiers français sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Des figurants en costume attendent de jouer leur scène sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Drôle de monture dans le bourg d’Arçais sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Dernier coup d’aiguille pour la costumière sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Un figurant en costume de policier français sur le tournage Das Boot. @Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet

HELLFEST 2018 : HOLLYWOOD VAMPIRES

HOLLYWOOD VAMPIRES

Main stage 1

Vendredi 22 juin 2018
20H45 > 22h15

Tous les ans, le Hellfest surprend son monde en catapultant sur son affiche un groupe inattendu. Et il paraît aventureux d’affirmer que la présence d’HOLLYWOOD VAMPIRES à l’occasion de ce millésime 2018 du Festival de l’Enfer a marqué les esprits et noirci les murs des réseaux sociaux (coucou les haters et les true !).Et nul doute que ces superstars ne manqueront pas l’occasion de marquer de leurs incisives acérées l’édition de 2018.

Charisme à tous les étages, dextérité à tout-rompre, présence scénique ébouriffante, tubes en-tu-en-voilà : les planètes sont alignées et un moment unique s’annonce. Et puis Alic Cooper, Joe Perry et Johnny Depp sur la Mainstage, ça représente quand même des étoiles au mètre carré, non ? ( Texte du site du Hellfest )

D’autres photos du Hellfest sur le blog.

Clic pour agrandir les photos.

Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Joe Perry – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Joe Perry – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
 Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Tommy Henriksen – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Tommy Henriksen – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Joe Perry – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Joe Perry – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Joe Perry – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Joe Perry – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Johnny Depp – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet
Hellfest 2018 : Hollywood Vampires – Alice Cooper – © Eric Pollet

Festival des Vieilles Charrues 2018 : Eddy de Pretto

Les photos d’Eddy de Pretto au Festival des Vieilles Charrues 2018.

Eddy de Pretto. Avec un premier EP ambitieux, Kid, Eddy de Pretto fait grand bruit. Parmi ses influences, rien de moins que Franck Océan, Kanye West et Claude Nougaro. Parmi ses collaborateurs, les producteurs de Booba et Gucci Mane. Celui qui mêle avec talent la chanson française et le rap ne se laisse poser aucune étiquette. Sincère, direct et brut, son verbe âpre et éloquent convoque la nuit, la fête et la drogue, sans artifice.

(Texte de présentation du site des Vieilles Charrues )

D’autres photos des Vieilles Charrues sur le blog.

Clic pour agrandir les photos.

Hellfest 2018 : Iron Maiden

IRON MAIDEN

Main stage 1

Dimanche 24 juin 2018
21H30 > 23H30

Iron Maiden. Son premier passage dans l’antre du Hellfest en 2014 à l’occasion Maiden England Tour est encore ancré dans les mémoires des festivaliers et c’est avec un immense plaisir que le festival accueille de nouveau la « Vierge de Fer » cette année.

Après la tournée mondiale très réussie de 2016-2017 en support de leur 16ème album studio The Book Of Souls, Iron Maiden reprend la route en 2018 avec une série de concerts en salle et lors de festival en Europe. Le concept de cette tournée est inspiré du jeu pour mobile Legacy Of the Beast et de la bande dessinée du même nom.

Le design de la scène représentera un certains nombre de « mondes » tandis que la setlist couvrira une larges élection de titres des années 80 avec des surprises issues des derniers albums pour varier un peu. ( Texte du site du Hellfest )

D’autres photos du Hellfest sur le blog.

Clic pour agrandir les photos.

Accroche-Coeurs 2018 : Silencis

Silencis, un somptueux moment de silence seulement troublé par les murmures et les sourires du public et les spectateurs complices. Une histoire sans parole digne des plus grands scènes du cinéma muet, mais en couleurs et en mouvements aériens. Une bulle de douceur dans un contexte pourtant belliciste.

Texte du site des Accroche-cœurs : Cie Claire Ducreux – Un arbre murmure : « Arrête-toi parce qu’il est urgent de vivre. Prends le temps de redécouvrir ce qu’à force de connaître tu ne connais plus, d’écouter le silence et les pensées se mêler, de voir danser l’immobile, de se sentir à nouveau infiniment vivant.

Une explosion. Une pluie de cendres. L’hommage à la vie d’un arbre qui tremble et d’une âme qui danse.

Clic pour agrandir les photos.