Directement débarqués de Californie, The Bellrays ont enflammé Kerampuilh. La voix incroyable de Lisa Kekaula a réveillé les ardeurs des festivaliers, entonnant un incroyable « Highway to Hell » issu des profondeurs d’un organe vocal qu’on dit volontiers puissamment mélodique. Heu, je sais pas si ça veut dire grand chose cette phrase, mais c’était une bonne reprise, quoi !

Quant à la traduction ou a l’interprétation de leur nom de scène, ne comptez pas sur moi pour la commenter, Bellrays…Je n’en sais rien !!!

The Bellrays – © Eric Pollet
The Bellrays – © Eric Pollet
The Bellrays – © Eric Pollet
The Bellrays – © Eric Pollet
The Bellrays – © Eric Pollet
The Bellrays – © Eric Pollet

 

The Bellrays – © Eric Pollet
The Bellrays – © Eric Pollet

Enregistrer

Enregistrer